Humeurs

Tous matérialistes ?

Reading Time: 2 minutes

On pointe souvent du doigt les sociétés occidentales, trop superficielles avec un besoin frénétique vers le toujours « plus », plus d’argent, plus de biens, plus grand , plus de puissance… Une caricature ?    Pas si sûr ! 

Bienvenue dans « Illimityland » une société du tout, tout de suite et sans limite ! Sérieusement, en observant bien autour de moi, j’ai pu remarquer qu’une mutation s’était opérée ! On est devenu des « Supers consommateurs », dépensant plus vite que notre ombre, autrement dit avant même que le besoin se fasse sentir. Je ne jette la pierre sur personne,
je fais partie de ce système. 
L’illimité a fait irruption dans ma vie à moi aussi, mais honnêtement comment vais-je faire pour manger de la pizza au mètre (!!!), de la boisson à volonté ? Bon on est d’accord, c’est pas vraiment de l’illimité sauf pour ceux qui aiment relever des défis,  mon estomac en tout cas ne tiens pas le coup !!! Internet, le téléphone, le cinéma, les jeux en réseau et tout ça en ILLIMITE . Mais qui en profite vraiment de tous ces services ? Bon, internet je veux bien que ce soit plus rentable sans limitation de temps, mais il n’y a que 24 heures dans une journée !!! A en croire toutes ces offres , on pourrais penser que la réalité est toute autre !!! Personnellement , je ne passe pas ma journée au téléphone mais j’aime savoir que je peux appeler mes proches sans restrictions !!! J’ai une carte illimitée pour le cinéma , mais avec ma vie de « wondermaman » je n’y vais pas souvent, donc à quoi bon ?  Il faut reconnaître que certaines offres sont rentables, mais pas toutes, alors pourquoi succomber à la tentation ?
« J’achète donc je suis » , je crois que cela résume bien cet état d’esprit. On se rassure avec ce que l’on possède, toutes ces choses qui nous permettent de nous sentir bien dans notre peau, d’être à la page. Mais tout ça, vous l’avez bien compris, n’est qu’un leurre. Au mieux, après une journée shopping, on a passé du bon temps avec des amis et on s’est fait plaisir ; au pire on va passer toute la soirée à culpabiliser pour l’énorme trou que cela a causé dans le portefeuille. 
Après Illimityland, pourquoi ne pas faire un tour à « Simplicityland » là où on ne s’encombre pas du superflu.  

Laissez un commentaire